Paranoid park - coup de coeur

Publié le par vy

cineparanoidP.jpg
Le synopsis  : Alex, jeune skateur, tue accidentellement un agent de sécurité tout près du skatepark le plus malfamé de Portland, le Paranoïd Park. Il décide de ne rien dire.

Si Alex ne dit rien, tout en lui parle, son attitude, son silence, son rapport aux autres chamboulé depuis l'évènement. C'est vrai que le visage d'Alex n'exprime rien, gravement rien, sinon que sous la carapace on entend le chaos gronder, la peur suinter en sourdine. Un flot de paroles intérieures monte un mur de solitude autour d'Alex. La caméra pudique et méticuleuse joue sur les ralentis soutenus par la musique omniprésente, rassurante, éprouvante, indifférente ou fusionnant avec l'image. Alex est sur un îlot perdu au milieu du quotidien de son entourage, et l'air qui y souffle est effrayant. Des perches se tendent pourtant, et dans son monde à la dérive, Alex tente de les attraper, de revenir au monde.
Gus Van Sant nous offrent des images sublimes touchées par la grâce, ce film est une totale réussite.
Paranoid Park fait partie de ces films dont on voudrait fouiller les recoins encore et encore.
Envie de lire le livre de Blake Nelson.



Paranoid park ****
- film de Gus Van Sant, avec Gabriel Nevins, Jake Miller...

Bande annonce

Publié dans cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadine 29/10/2007 10:05

J'ai moi aussi beaucoup aimé ce film que j'ai vu hier soir. Je suis encore hantée par ce visage mutique, l'ambiance ... Très contente que la cinémathèque offre une rétropective des films de Van Sant. J'ai adoré dans Paranoid Park ce que j'ai aussi adoré dans Elephant. Comme tu le dis, on a envie de voir, revoir ces films qui semblent être d'une richesse inépuisable. Du vrai cinéma. Je sens qu'on en reparlera bientôt ;-) Passe une bonne semaine.BIz

vy 29/10/2007 19:50

Tout à fait.Bonne semaine à toi aussi, Nadine.

:0095: Maître Po 29/10/2007 06:37

Un coup de coeur pour un film de Gus Van Sant, c'est un peu comme aimer le chocolat ou être mouillé par la pluie, c'est d'une évidence pléonastique ;-)Je ne devrais plus tarder à le voir, celui-là...

vy 29/10/2007 08:23

J'ai acheté Gerry de ce Gus après avoir vu son Paranoïd park. ("pléonastique évidence"... j'aime pas tant que ça le chocolat, moi)