O Révolutions - Mark Z. Danielewski

Publié le par vy

Voilà, j'ai terminé O Révolutions. Dans mon article du 3 septembre, je commençais le livre et j'étais sous le coup d'une frénésie gesticulatoire, tournant et retournant l'objet-livre de plus en plus vite entre mes mains. Car je vous rappelle que ce livre de 360 pages contient deux histoires se lisant tête-bêche, l'histoire de Hailey et celle de Sam, adolescents américains, se rencontrant et partant sur les routes, deux mêmes histoires qui diffèrent l'une de l'autre par le point de vue du narrateur, Sam d'un côté, Hailey de l'autre. Immédiatement séduite par le rythme endiablé et le vocabulaire réinventant le monde (m'a fait penser à Joyce). J'ai vite laissé de côté les repères chronologiques qui se trouvent dans les marges des histoires.
 
Comment lire ce livre ? Toutes les neuf pages un nouveau chapitre commence, il serait donc judicieux de lire huit pages d'un côté, huit pages de l'autre et ainsi de suite. Dans l'emballement du début, voulant tout comparer, les phrases, les mots, les lettres, le rythme, l'humour, l'histoire, j'ai donc eu tendance à tourner continuellement le livre. Je me rends compte que je suivais le rythme, collant à l'enthousiasme de Sam et Hailey menés par l'amour, la liberté et leur jeunesse f(o)ugueuse. Le ton tonitruant jusque dans la taille des lettres au début entraîne aisément le lecteur. Puis, j'ai atteint une vitesse de croisière, lisant huit pages, tournant le livre, lisant huit pages + huit pour aller plus loin avec l'un, tournant le livre, lisant seize pages, tournant... seize pages - seize, c'est aussi l'âge de Sam et Hailey - etc... ceci jusqu'au milieu :    Oeil du cyclone, huit pages en miroir dont seules les huit lignes d'encadrement diffèrent.. Planant ! Les o d'ors de Hailey venant titiller les mots de Sam, les o verts de Sam chatouillant les mots de Hailey.
Mais ensuite, j'allais avoir quelque difficulté à reprendre le court de l'histoire qui m'intéressait moins, j'étais un peu blasée de la particularité du langage qui me semblait s'essoufler.
J'ai continué, bien sûr, je n'allais pas abandonner en cours de route, j'ai alors fait défiler les chapitres de Sam plus vite que ceux de Hailey (un pur hasard). Jusqu'à carrément abandonner la jeune fille sur le bas-côté sur le dernier tiers du livre.
Alors je suis arrivée à la fin. Cette fin qui monte vers les neiges éternelles. On se remet en place, l'attention est repiquée. On entre en poésie... un chant... J'ai donc sorti Hailey du fossé pour connaître la fin de l'autre histoire... Une envolée... Les mots s'éloignant, je les accompagnais jusqu'au silence.

Danielewski a voulu "créer une sorte de langage antimatérialiste, de manière essentiellement linguale." Je suis loin d'avoir autant apprécié que La maison des feuilles (ce livre était un petit chef-d'oeuvre), mais c'est un objet à découvrir...

O Révolutions - Mark Z. Danielewski (Denoël)

Une petit mot sur le traducteur, Claro, qui réussit là encore une belle performance (Danielewski : "Il est plus juste de dire que ce livre a été recréé par Claro plutôt que traduit par Claro" (Transfuge)). Claro que je vais maintenant retrouver sur la traduction de Central Europe, de W. T. Vollmann.

Un article intéressant sur O Révolutions, ici

Et une interview de M.Z. Danielewski dans Transfuge de ce mois.

Publié dans lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 18/09/2007 13:35

Et hop! Commandé sur amazon.com, tout comme "The Whalestoe Letters"! Je me réjouis de les recevoir... :-) SysTooL

SysTooL 16/09/2007 14:26

J'ai beaucoup aimé "La Maison des Feuilles" (j'en ai fait un article si ça t'intéress) et le concept de "O Revolutions" me plait bien a priori... je crois que je vais me le procurer... Super ton site SysTooL

sylvie 14/09/2007 16:13

un peu compliqué non?, das tous les cas, pas pour moi en ce moment...

Bartleby 13/09/2007 22:09

A lire ces deux articles (mais les autres aussi), je comprends pourquoi Claro recommande de vous lire.

g@rp 13/09/2007 19:02

Souriez, vous avez été repérée ;-)Ici : http://towardgrace.blogspot.com/2007/09/fougue.htmlEntre autres...Bravo pour ce joli papier et votre façon ORiginale de lire OR.

vy 14/09/2007 07:57

C'est sympa, ça. Merci de me prévenir :-)