L'éternité de l'instant - Zoé Valdés

Publié le par vy

Quatrième de couverture : Lola est la petite-fille préférée de Maximiliano Megia, et c'est uniquement pour elle qu'il accepte de rompre le silence dans lequel il s'est réfugié depuis que sa femme a quitté Cuba, le laissant seul avec ses cinq enfants. Son histoire débute en Chine : né de l'union très heureuse d'un célèbre chanteur d'opéra traditionnel, Li Ying, et de Mei, une jeune calligraphe, Maximiliano - Mo Ying de son vrai nom - est doté d'une intelligence et d'une sensibilité rares. Mais lorsque sa famille reste sans nouvelles de son père, parti à l'étranger comme des milliers de Chinois au début du XXe siècle pour échapper à la misère, Mo Ying s'exile à son tour pour essayer de le retrouver. Après bien des péripéties, devenu Maximiliano Megia au Mexique, il débarque à Cuba... L'éternité de l'instant constitue une nouvelle preuve éclatante du talent romanesque de Zoé Valdés. Dans une foisonnante mosaïque d'histoires et d'aventures, son pouvoir d'évocation est mis au service d'une émouvante quête d'identité et de sens.
 
 
 
Ce roman joue avec le temps, il fait des sauts du passé au présent au passé revenant au présent, jusqu'à avoir tout raconté. On ne perd jamais le fil et l'histoire menée par les histoires où l'amour prend une belle part, jusqu'à celle du grand-père pour sa petite fille, nous emporte à travers de multiples aventures. 
 
C'est le premier roman de Zoé Valdés que je lis. Ce livre comporte une part d'autobiographie. Née à La Havane, Zoé Valdés est interdite de séjour à Cuba depuis 1995 et vit à Paris. Lire ici ce qu'en dit Zoé Valdés.
 
Et un extrait ici :

L'éternité de l'instant - Zoé Valdés (Gallimard)

Et toujours ici toutes mes lectures de cette année.
 
 

Publié dans lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article